22 SUMMITS Histoires sur Zermatt | Obergabelhorn

22 Summits Stories

Le sauvetage en montagne dans l'ancien temps sur l'Obergabelhorn


L'un des sauvetages en montagne les plus difficiles de l'histoire du village a eu lieu en 1959 : fin juillet, Alex Perren, 26 ans, descendant des premiers alpinistes du Cervin Taugwalder, se rendait à l'Obergabelhorn avec un invité et a eu un accident sur la face sud. Son invité, qui était indemne et a pu rejoindre une autre cordée, a fait la une des journaux à Zermatt. Mais quelques heures après l'accident, les conditions météorologiques étaient toujours si mauvaises que l'équipe de secours ne pouvait pas s'aventurer sur la montagne. Il neigeait trop fort. C'était une époque où les personnes blessées ou décédées en montagne devaient encore être descendues sur leur dos avant de pouvoir être transférées sur des mules. Il fallait souvent attendre très longtemps avant que les responsables du secours en montagne n'aient connaissance d'un accident, car les radiotéléphones n'étaient disponibles que dans les cabanes. Les hélicoptères n'étaient pas encore stationnés à Zermatt et même s'il y avait un hélicoptère de sauvetage à Sion à partir de 1965, les conditions météorologiques étaient souvent telles qu'il ne pouvait pas décoller et voler vers Zermatt.


Alex Perren se souvient de la situation désespérée : il est allongé dans la neige avec une jambe cassée ouverte, mange ses dernières provisions, boit son petit schnaps et se rappelle sa belle mais dure vie d'enfant de paysans de montagne de Zermatt. Il était prêt à mourir quand, après 16 heures, ses compagnons guides de montagne Thomas Biner, Gottlieb Perren, Josef Biner, Adolf Schaller, Josef Petrig et Herbert Graven sont apparus de manière inattendue. Ils étaient partis malgré de fortes chutes de neige et avaient trouvé Alex Perren, en hypothermie sévère. Après 24 heures, la deuxième équipe de sauvetage composée de Beni Perren, Heinrich Taugwalder et Josef Fux est arrivée. Après 38 longues heures, ils sont enfin de retour au village. La jambe inférieure gauche d'Alex Perren était gelée et déjà noire, ils ont donc dû l'amputer. Il est resté longtemps à l'hôpital et a reçu une prothèse au bout de 18 mois. Son rêve de guide de montagne était terminé, mais Alex Perren, qui à 19 ans était déjà le plus jeune moniteur de ski et guide de montagne certifié de Zermatt, n'a pas baissé les bras et skiait déjà une semaine après son séjour à l'hôpital.


Il décide de devenir hôtelier et construit un chalet-hôtel respectable. Il a rapidement rencontré sa femme autrichienne Gisela, avec qui il a géré la maison. L'hôtel Alex est rapidement devenu un point chaud de la vie nocturne de Zermatt. Dans les années 70 et 80, des VIP tels que Peter Gabriel, Bob Geldorf, Roger Taylor (Queen) et bien d'autres ont fréquenté l'hôtel. C'est ainsi qu'un guide de montagne est devenu hôtelier - et qu'un hôtelier n'ayant qu'une jambe est devenu le fondateur d'un lieu de danse branché à Zermatt.


Lire plus

Focus Cervin : histoire et histoires de Zermatt. Association biblique de montagne. Rotten Verlag, Viège 2015.
Hermann Biner : Le Cervin et ses guides de montagne. Rotten Verlag, Viège 2015.
Beat H. Perren : Pionniers du sauvetage en montagne. Coauteurs : Luzius Theler, Gerold Biner. Rotten Verlag, Viège 2018.